Pourquoi devrions-nous travailler sur notre équilibre?

En premier lieu, définissons l’équilibre.


L'équilibre est une capacité que nous commençons à développer dès le jour de notre naissance. Cela nous permet de rester stable lorsque nous sommes assis, debout ou en marchant. L'équilibre est aussi la raison pour laquelle nous ne tombons pas à chaque fois que nous glissons car celui-ci nous permet de réajuster rapidement notre position corporelle et de retrouver de la stabilité.


Comment fonctionne l’équilibre?


De nombreux éléments différents sont responsables de notre équilibre. Les principaux sont: notre oreille interne, qui détecte où se trouve notre corps dans l'espace; nos yeux; nos muscles, principalement ceux de nos jambes et de notre tronc, et ainsi que nos articulations. Notre cerveau joue également un rôle clé dans l'équilibre en combinant toutes les informations qu'il reçoit de nos différents sens et en envoyant rapidement les commandes appropriées à nos muscles.


En vieillissant, particulièrement lorsqu’on atteint la soixantaine, notre corps change de manière que notre capacité d’équilibre se retrouve diminuée. Par exemple, dans le cadre du processus normal de vieillissement, nous avons tendance à perdre de la masse musculaire, de la force et de la mobilité articulaire. Nous pouvons également subir des changements dans notre posture ainsi que des réductions de la qualité de notre vision et de notre audition. Enfin, la capacité de notre cerveau à traiter rapidement les informations et à les transmettre au reste du corps diminue également.


D'autres facteurs peuvent affecter notre capacité d’équilibre: diverses conditions physiques ou psychologiques; les effets secondaires de certains médicaments; la peur de tomber; la qualité de notre sommeil; les douleurs musculaires; notre poids corporel; l'environnement dans lequel nous vivons; etc.


Alors?


Les troubles de l'équilibre font partie des problèmes les plus courants rencontrés par les personnes âgées.


Plus important encore, une capacité d’équilibre réduite augmente notre risque de chute et est, pas surprenant, l'une des principales causes de chutes chez les personnes âgées. Les chutes sont souvent associées à diverses complications, telles que l'invalidité et l'hospitalisation, qui peuvent réduire la qualité de vie.


C'est pourquoi, il est important de trouver des moyens de compenser ces changements afin de maintenir un bon équilibre.


Comment pouvons-nous améliorer ou maintenir notre équilibre?


  • Faire de l’exercise. De nombreuses études différentes ont rapporté les bienfaits de l'exercice sur l'équilibre et la prévention des chutes. L'exercice devrait être incorporé graduellement afin d'améliorer ou de maintenir la force, la flexibilité, l'endurance et l'équilibre. Différents types d'exercices peuvent être utiles, tels que des exercices ciblés à domicile, ou bien du Tai Chi et plusieurs autres options.


Voici quelques excellentes vidéos d'exercices et ressources, que vous pouvez utiliser, en plus de celles trouvées sur notre site Web (veuillez prendre en notes que plusieurs de celles-ci sont en anglais):


Vidéos ajustées à votre aptitude physique:

https://santemontreal.qc.ca/en/public/advice-and-prevention/physical-activity-for-seniors/?fbclid=IwAR17vwiXp4JDriI4VHhCuQN1XP7_OBqbQYQlYS_OE4gMD1slbeSNcwdjCBg

https://www.cbc.ca/life/wellness/online-workouts-for-seniors-and-how-to-pick-the-right-one-for-you-1.5508773

https://www.youtube.com/watch?v=n8s-8KtfgFM


Un vidéo de 60 minutes:

https://www.youtube.com/watch?v=rkDlpZ3Musw


Recommendations et information:

https://www.quebec.ca/en/health/advice-and-prevention/healthy-lifestyle-habits/physical-activity/improving-your-health-through-physical-activity/


Information additionnelle sur les chutes:

https://www.ageuk.org.uk/information-advice/health-wellbeing/exercise/falls-prevention/


INformation additionnelle en français:

https://move50plus.ca/cours-posture-et-stabilite/


  • Vision. S'assurer que vous voyez correctement votre environnement peut améliorer l'équilibre et réduire le risque de chute. Il est donc important de consulter régulièrement (par exemple, tous les 2 ans) un spécialiste de la vue, comme un optométriste, pour déterminer si certaines mesures doivent être prises pour améliorer votre vision.


  • Ouïe. Les problèmes d'audition peuvent également avoir un impact important sur l'équilibre. Si vous pensez que votre ouïe n'est pas aussi bonne qu'avant, parlez-en à votre médecin pour vous assurer que le problème est traité si nécessaire. Cela peut parfois être aussi simple que d'éliminer une accumulation de cérumen.


  • Medicaments. Le type, la dose et le nombre de médicaments que vous prenez peuvent influencer votre capacité d'équilibre. La prochaine fois que vous parlerez à votre médecin, envisagez de lui demander si l'un de vos médicaments pourrait être utilisé à une dose plus faible. Lorsque vous commencez un nouveau médicament, demandez à votre médecin ou à votre pharmacien s'il peut avoir un impact sur votre équilibre et quelles précautions doivent être prises.


  • Chaussures et pantoufles. Le port de mauvaises chaussures ou pantoufles peut altérer votre équilibre. Choisir des chaussures confortables et bien ajustées offre un support suffisant. Il est donc un moyen rapide d'améliorer votre équilibre et de réduire les risques de chutes. Il est également recommandé de porter des pantoufles fabriquées avec un matériel antidérapant pour que celles-ci ne glissent pas facilement.


  • L’espace de vie. Plusieurs éléments dans notre environnement peuvent nuire au maintien de votre équilibre à la maison. Envisagez de retirer les tapis, en particulier près des escaliers, de retirer n'importe quel fil traînant au sol ou d'autres objets qui peuvent obstruer votre chemin. Il aussi recommandé d'installer un tapis de bain antidérapant, d'ajouter des veilleuses dans votre chambre ou dans le couloir si vous avez tendance à vous lever la nuit et de veiller à ce que votre maison soit bien éclairée à n’importe quelle heure du jour.

L’utilisation d'un ou plusieurs de ces conseils peut vous aider à améliorer votre équilibre et à réduire le risque de chute. Et rappelez-vous, chaque pas vers l’amélioration de votre équilibre compte!


Bibliographie:


Cruz-Jimenez, M. (2017). Normal changes in gait and mobility problems in the elderly. Physical Medicine and Rehabilitation Clinics28(4), 713-725. https://doi.org/10.1016/j.pmr.2017.06.005


Cuevas-Trisan, R. (2017). Balance problems and fall risks in the elderly. Physical Medicine and Rehabilitation Clinics28(4), 727-737. https://doi.org/10.1016/j.cger.2019.01.008


Pollock, A. S., Durward, B. R., Rowe, P. J., & Paul, J. P. (2000). What is balance?. Clinical rehabilitation14(4), 402-406. https://doi.org/10.1191/0269215500cr342oa


15 views0 comments