Nos parents sont vieillissants : comment aborder la discussion de la perte d’autonomie?

Il peut parfois être difficile de constater que nos parents, eux qui ont pris soin de nous toute notre vie, commencent à perdre un peu de leur autonomie. Cependant, la vie poursuit son cours, et il est important d’aborder cette prochaine étape de leur parcours avec respect, dignité et amour.


La prévention est la clé

Discuter de perte d’autonomie avec nos parents peut être un sujet chargé en émotions, difficile à aborder, et on peut être tenté de repousser la discussion le plus possible. Cependant, il peut être à votre avantage d’en parler rapidement, avant même que les premiers signaux de perte d’autonomie surviennent. Cela vous permettrait d’en discuter calmement avec vos parents, sans sentiment d’urgence. En n’ayant pas l’impression d’être pressés, vos parents pourraient être plus enclins à vous partager leurs préférences; désirent-ils rester à la maison le plus longtemps possible, ou déménager dans une résidence pour personnes âgées autonomes, le moment venu? Est-ce qu’ils envisagent avoir recours à des soins et services à domicile si le besoin s’en fait sentir? En cas de perte d’autonomie importante, désirent-ils déménager en CHSLD, ou est-ce qu’un membre de la famille compte les accueillir? Bien entendu, la vie est parfois imprévisible, et les plans peuvent changer à tout moment. Par contre, si la discussion a déjà été initiée, vous serez plus à même de comprendre ce que vos parents désirent, et le sujet sera moins délicat à aborder le moment venu. Vous pourrez du même coup rassurer vos parents que vous avez leurs intérêts à cœur, et que vous vous souciez d’eux par amour. Ils auront également le temps de réfléchir à la situation et de s’y adapter, plutôt que d’être confronté au fait accompli le moment venu.



Porter attention aux signaux d’alarme

Bien entendu, chaque situation est différente, et il est difficile de prévoir comment nos parents vieilliront. Mais dans ce cas, comment savoir si nos parents en sont rendus là? Il existe certains signaux d’alarme, notamment dans le comportement de nos parents ou dans leur environnement de vie, auxquels il est primordial de porter une attention particulière.

  1. Hygiène : vos parents ont toujours fait preuve d’hygiène, mais dernièrement ils semblent se négliger? Le ménage de leur logement n’est plus fait, la vaisselle s’accumule dans l’évier, le panier de linge sale déborde?

  2. Oubli : il nous arrive tous d’oublier une fois de temps en temps. Par contre, remarquez-vous que vos parents semblent oublier beaucoup plus que d’habitude; ils oublient des dates importantes, oublient de prendre leur médication, des détails importants, etc.?

  3. Chutes : chuter est un signal important que notre parent peut être en perte d’autonomie. Sachant que les chutes sont un facteur de risque important dans la perte d’autonomie à long terme, il est important de garder l’œil ouvert si nos parents commencent à montrer des difficultés à se déplacer.



Ne pas hésiter à demander de l’aide au besoin

Malgré vos meilleures intentions, il est possible que vos parents refusent catégoriquement d’aborder le sujet. Il existe plusieurs ressources qui peuvent vous guider à travers le processus, et vous aider à prendre une décision.

Il va sans dire que si vos parents présentent un danger, pour eux-mêmes ou pour autrui, il est important de passer à l’acte, même si vos parents refusent. Dans ce cas, il pourrait être utile de réunir le personnel soignant de vos parents, tel que le médecin de famille ou le travailleur social, qui pourront vous appuyer dans votre décision.

Lors de cette transition, il y aura beaucoup d’aspects à gérer, incluant fort probablement certains imprévus. La vente de la maison/résiliation du bail, la gestion des biens, le budget mensuel, la voiture et les permis de conduire, trouver la bonne maison de retraite/CHSLD, etc. Le tout peut devenir très difficile à gérer : n’hésitez pas à vous renseigner auprès de professionnels au besoin, et n’hésitez surtout pas à demander de l’aide. Il est important de respecter vos limites, et vous n’avez pas à porter toutes ces responsabilités sur vos seules épaules.



Les inclure dans le processus décisionnel

Après tout, il s’agit ici d’avoir une discussion sur l’avenir de vos parents, et de prendre des décisions qui affecteront considérablement les prochaines étapes de leur vie. Prendre en considération l’opinion des principaux intéressés est très important; en abordant la discussion avec vos parents, en les incluant dans le processus décisionnel, ils se sentiront écoutés et compris dans leurs inquiétudes. Il est normal de se sentir pris au dépourvu face à cette situation inconnue; il est important de comprendre que vos parents se sentent probablement tout autant désemparés, sinon plus! En discuter avec eux, les encourager à se confier à vous peut rendre la transition plus douce, autant pour vous que pour eux. Ils ont pris soin de vous toute votre vie; il est maintenant temps de vous laisser leur rendre la pareille.



Ressources utiles

  1. Gouvernement du Québec. 2020. « Perdre son autonomie ». https://www.quebec.ca/famille-et-soutien-aux-personnes/perdre-son-autonomie/.

  2. L’Appui pour les proches aidants d’aînés. 2020. https://www.lappui.org.




17 views0 comments